Cet hiver, la couture sera très centrée sur moi-même et moins sur les loulous. Il faut dire que la grande ne prêche que par le slim, le hoody et les boots. Loulou n°2 est de sexe masculin et les créatrices sont malheureusement moins riches en idées que pour les filles. Bien sûr, il reste loulou n°3, mais son armoire déborde. On verra son cas pour cet été.

Vanessa Pouzet a eu l'excellente idée de sortir un modèle simple, basique et féminin intitulé La petite Robe. Si le patron ne semble pas au premier abord receller de grosses difficultés, il présente malgré tout un challenge pour moi : la pose de la fermeture à glissière invisible

Ah, cette fermeture qui doit se réveler invisible, elle a toujours fini par me narguer dans mes précédentes tentatives. Au lieu de se cacher élégamment dans les plis du tissu, elle finissait pas poindre le bout de son nez et sortir ses fines dents en plastique !

Ulcérée, j'ai pris mes dispositions et ai fait l'acquisition d'une arme redoutable dont je ne soupçonnais pas l'existence : le pied de MAC spécial fermeture à glissière invisible. Il vient compléter mon arsenal de pieds spécifiques et rejoindre son compère le pied spécial MAC fermeture à glissière "standard". Qu'a-t-il donc de plus : une fine rainure qui vient kidnapper la glissière, la soulever légèrement et la positionner pile-poil par rapport à l'aiguille. 

  • Patron La petite robe de Vanessa Pouzet
  • Taille : 38 pour un 36/38
  • Tissus : un tissu fin style tailleur en laine grise à fins carreaux blancs et bleus de ma réserve, doublure : voile de coton blanc à fins motifs gris.
  • Modifications : aucune. Le décolleté est ravissant, les manches sont parfaitement trois-quart, la taille est bien cintrée et convient aux silhouettes longilignes. J'ai rallongé de 7 cm pour que la robe soit taillée "hiver", quelques cm au dessus du genou. J'ai rajouté des surpiqures au col et aux bracelets de manches dans un fil bleu assorti.
  • J'ai complexifié la réalisation de ce modèle avec un tissu à carreaux et ouf, c'est raccord dans le dos. 
  • Quant à cette fermeture à glissière invisible, elle a été battue à plates coutures ! Posée nickel, sans coup férir. Et en plus, elle est vraiement IN-VI-SI-BLE !

 

La Petite Robe 1

La Petite Robe de Vanessa Pouzet en t38

son col délicat aux formes arrondies et sa coupe cintrée !

 

La Petite Robe 2

Des carreaux raccords dans le dos et cette fermeture IN-Vi-Si-BLE

La Petite Robe fermeture ouverte

Quand on ouvre la fermeture, la doublure apparait toute fine en voile de coton.

 

La Petite Robe manche

Des bracelets de manche enserrant le tissu et la doublure. 

Montage à ma façon. Surpiqure en fil bleu

 

La Petite Robe tete manche

Montage des têtes de manches. Juste ce qu'il faut de fronces !